Exercices et problèmes tactiques

Le grand maître et champion du monde d'échecs Bobby Fischer est célèbre pour avoir dit : "Les échecs, c'est la vie." Mais ce jeu à deux joueurs, composé d'un damier carré et de pions déplacés de différentes manières en fonction de leur désignation royale ou militaire, peut-il être bénéfique pour votre santé mentale et physique ? Absolument. Les puzzles d'échecs et les problèmes tactiques vont vous aider à faire progresser vos compétences et votre habileté à ce jeu légendaire que sont les échecs. Alors sans plus attendre, découvrez les 10 meilleurs sites de puzzles d'échecs et d'exercices tactiques !

Trouver et choisir le meilleur site de puzzle d'échecs pour résoudre des problèmes tactiques avec mat en 1, 2 et 3 coups ou plus

1. Chess.com

Chess.com possède une base de plus de 50.000 puzzles d'échecs pour les joueurs de tout niveau. Ces exercices tactiques sont tirés de parties réelles et peuvent donc servir à incrémenter votre niveau de jeu, surtout pour les fins de parties. Ces problèmes échiquéens sont proposés sous forme de mat en 1, 2, 3 ou 4 coups et plus. Il est important de mémoriser ces schémas pour devenir un joueur(euse) gagnant(e) à long terme.

* Site : https://fr.chess.com/

2. Chesspuzzles.com

Un excellent site en anglais pour résoudre des puzzles d'échecs avec des exercices de mat en 1, 2 et 3 coups. Un des points forts de ce site est qu'il propose chaque semaine des prix (sous forme de livres broché et PDF) aux joueurs ayant résolus certains exercices. Une bonne raison de se mettre à résoudre ces casse-têtes échiquéens !

* Site : https://www.chesspuzzles.com/

3. Gameknot.com

Gameknot propose plusieurs milliers de puzzles à résoudre, avec la possibilité d'être assisté en cas de doutes. Certains puzzles d'échecs sont créés à partir de parties réelles jouées en ligne, et d'autres sont des problèmes d'échecs purement composés. Tous les puzzles d'échecs sont automatiquement vérifiés et donc correctes.

* Site : https://gameknot.com/chess-puzzles.pl

4. Chesspuzzle.net

Améliorez votre jeu d'échecs en résolvant des puzzles sur ChessPuzzle.net. Toutes les positions sont sélectionnées à partir de parties réelles de tournois. Jouez sur PC, tablette ou smartphone. Passez en revue les solutions, y compris le jeu de tournoi sur lequel le puzzle est basé ou obtenez de l'aide du logiciel in-browser.

* Site : https://chesspuzzle.net/

5. Thechesswebsite.com

Pour ceux et celles qui aiment les puzzles d'échecs, thechesswebsite.com en propose un grand nombre à ses visiteurs. Il y en a pour tous les goûts, facile, intermédiaire, difficile, 1, 2, 3 coups, etc. Certains exercices sont fournis avec des conseils si vous avez besoin d'aide.

* Site : http://www.thechesswebsite.com/chess-puzzles/

6. Chesskid.com

L'adhésion Gold permet un accès complet et illimité à tout le site ChessKid.com et déverrouille toutes les fonctions éducatives de ChessKid : tous les niveaux de leçons guidées, un nombre illimité d'échecs en direct, des échecs lents, des puzzles, des exercices sur ordinateur et plus de 600 vidéos éducatives.

* Site : https://www.chesskid.com/puzzles

7. Kidchess.com

Kidchess propose plusieurs centaines de puzzles à résoudre et permet également de télécharger et d'imprimer ces exercices. Cela permet de travailler les problèmes et de les apporter en classe d'échecs pour s'exercer en groupe. Les puzzles proposés sont : Simple Mate in 1, Back Rank Mate in 2, Boden's Mate, Anastasia's Mate, etc.

* Site : http://www.kidchess.com/learn-chess/kid-chess-puzzles/

8. Lichess.org

Lichess possède l'une des plus grosses bases de puzzles au monde. Avec plus de 100.000 exercices tactiques, issus de parties réelles, il y a de quoi se faire la main pour un bon moment ! L'interface des problèmes échiquéens vous petrmet de voir la réponse, ainsi que tous les coups joués de la partie.

* Site : https://lichess.org/training/

9. Chesstips.fr

Le site Chesstips est animé par Philippe Dornbusch (joueur d'échecs, arbitre et entraîneur fédéral), Tatiana Kostiuk (Grand Maître International Féminin) et Nino Maisuradze (GMIf et double championne de France d'échecs). Ce site vous propose de vous abonner gratuitement afin de recevoir des exercices par mail.

* Site : http://chesstips.fr/

10. Play.google.com

Chess Tactics Pro (Puzzles) n'est pas un site, mais une application Android qui propose de multiples exercices et problèmes tactiques à résoudre : 4 nouveaux puzzles d'échecs quotidiens, un mode "Défi" pour tester votre niveau, plusieurs thèmes pour le plateau et un puissant moteur d'analyse gratuit.

* Site : https://play.google.com/


Le meilleur des checs sur Amazon.fr

10 grands avantages cérébraux de jouer aux échecs et de résoudre des puzzles tactiques

Ce n'est pas pour rien qu'on appelle les échecs "le jeu des rois". Il ne fait aucun doute que les dirigeants des empires et des royaumes voyaient dans la pratique du jeu l'ajustement des stratégies et des prévisions qu'ils devaient eux-mêmes faire face aux autres monarques et challengers. Au fur et à mesure que nous en apprenons davantage sur le cerveau, certains commencent à faire pression pour que les échecs soient réintroduits comme un outil dans l'éducation scolaire. Avec de tels avantages, ils ont de solides arguments :

1. Il peut augmenter votre QI - Les échecs ont toujours eu un problème d'image, étant vu comme un jeu pour les intellos et les gens avec un QI déjà élevé. Il y a donc eu une situation un peu particulière : les gens intelligents gravitent-ils vers les échecs, ou est-ce que jouer aux échecs les rend intelligents ? Au moins une étude a montré que le déplacement de ces cavaliers et tours peut, en fait, augmenter le quotient intellectuel d'une personne. Une étude menée auprès de 4.000 étudiants vénézuéliens a montré une augmentation significative des scores de QI des garçons et des filles après 4 mois d'enseignement des échecs et la résolution de problèmes tactiques et de puzzles d'échecs ont les mêmes éffets bénéfiques !

2. Il aide à prévenir la maladie d'Alzheimer - Parce que le cerveau fonctionne comme un muscle, il a besoin d'exercice comme n'importe quel biceps ou quadriceps pour être en santé et prévenir les blessures. Une étude récente publiée dans le New England Journal of Medicine a révélé que les personnes de plus de 75 ans qui s'adonnent à des activités d'étirement cérébral comme les échecs sont moins susceptibles de développer la démence que leurs pairs qui ne jouent pas aux jeux de société. Tout comme un muscle non exercé perd de sa force, le Dr Robert Freidland, l'auteur de l'étude, a découvert que le tissu cérébral non utilisé entraîne une perte de puissance cérébrale. Raison de plus pour jouer aux échecs avant d'avoir 75 ans.

3. Il exerce les deux côtés du cerveau - Dans une étude allemande, les chercheurs ont montré à des joueurs d'échecs experts et novices des formes géométriques simples ainsi que des positions aux échecs et ont mesuré les réactions des sujets. Ils s'attendaient à ce que le cerveau gauche des experts soit beaucoup plus actif, mais ils ne s'attendaient pas à ce que l'hémisphère droit du cerveau le fasse aussi. Leur temps de réaction aux formes simples était le même, mais les experts utilisaient les deux côtés de leur cerveau pour répondre plus rapidement aux questions sur la position aux échecs.

4. Il augmente votre créativité - Puisque l'hémisphère droit du cerveau est responsable de la créativité, il n'est pas surprenant que l'activation du côté droit de votre cerveau aide à développer votre côté créatif. Plus précisément, les échecs augmentent considérablement l'originalité. Dans le cadre d'une étude de quatre ans, des élèves de la 7e à la 9e année ont joué aux échecs, utilisé un ordinateur ou fait d'autres activités une fois par semaine pendant 32 semaines pour déterminer quelle activité a le plus stimulé la pensée créative. Le groupe d'échecs a obtenu de meilleurs résultats dans toutes les mesures de la créativité, l'originalité étant leur plus grand domaine de gain.

5. Il améliore votre mémoire - Les joueurs d'échecs savent - à titre d'anecdote - que jouer aux échecs améliore votre mémoire. Être un bon joueur, c'est se souvenir de la façon dont votre adversaire a opéré dans le passé et se souvenir des coups qui vous ont aidé à gagner auparavant. Mais il y a aussi des preuves tangibles. Dans une étude de deux ans en 1985, de jeunes étudiants qui avaient régulièrement l'occasion de jouer aux échecs ont amélioré leurs notes dans toutes les matières, et leurs professeurs ont remarqué une meilleure mémoire et de meilleures compétences organisationnelles chez les enfants. Une étude similaire menée en Pennsylvanie sur des élèves de sixième année a donné des résultats similaires. Les élèves qui n'avaient jamais joué aux échecs ont amélioré leurs souvenirs et leurs compétences verbales après avoir joué.

6. Il augmente les compétences en résolution de problèmes - Une partie d'échecs est comme un grand puzzle qui a besoin d'être résolu, et résolu à la volée, parce que votre adversaire change constamment les paramètres. Près de 450 élèves de cinquième année ont été divisés en trois groupes dans une étude réalisée au Nouveau-Brunswick en 1992. Le groupe A était le groupe témoin et a suivi le programme traditionnel de mathématiques. Le groupe B a complété les mathématiques par l'enseignement des échecs après la première année, et le groupe C a commencé les échecs en première année. Lors d'un test standardisé, les notes du groupe C sont passées de 62 % à 81,2 % et ont dépassé celles du groupe A de 21,46 %.

7. Il améliore les compétences en lecture - Dans une étude de 1991 souvent citée, le Dr Stuart Margulies a étudié les performances en lecture de 53 élèves du primaire qui ont participé à un programme d'échecs et les a évaluées par rapport aux élèves ne jouant pas aux échecs dans le district et dans le pays. Il a trouvé des résultats définitifs que jouer aux échecs a causé une performance accrue en lecture.

8. Il améliore la concentration - Les maîtres d'échecs peuvent sembler être des professeurs fous épars, mais la vérité est que leurs bouffonneries pendant les parties sont généralement le résultat d'une concentration intense que le jeu exige et se développe dans ses joueurs. Regarder ailleurs ou penser à autre chose ne serait-ce qu'un instant peut entraîner la perte d'un match, car un adversaire n'est pas obligé de vous dire comment il a bougé si vous n'avez pas fait attention. De nombreuses études d'étudiants aux Etats-Unis, en Russie, en Chine et ailleurs ont prouvé à maintes reprises que la capacité des jeunes à se concentrer est aiguisée avec les échecs.

9. Il cultive les dendrites - Les dendrites sont les branches arborescentes qui conduisent les signaux des autres cellules neuronales dans les neurones auxquels elles sont attachées. Pensez à eux comme des antennes captant des signaux d'autres cellules du cerveau. Plus vous avez d'antennes et plus elles sont grandes, plus vous capterez de signaux. Apprendre une nouvelle compétence comme jouer aux échecs fait grandir les dendrites. Mais cette croissance ne s'arrête pas une fois que vous avez appris le jeu ; l'interaction avec les gens dans des activités stimulantes alimente aussi la croissance dendrite, et les échecs sont un parfait exemple.

10. Il enseigne la planification et la prévoyance - Avoir des adolescents qui jouent aux échecs pourrait leur sauver la vie. Voici comment cela se passe : l'une des dernières parties du cerveau à se développer est le cortex préfrontal, la zone du cerveau responsable de la planification, du jugement et de la maîtrise de soi. Les adolescents sont donc scientifiquement immatures jusqu'à ce que cette partie se développe. Les jeux de stratégie comme les échecs peuvent promouvoir le développement du cortex préfrontal et les aider à prendre de meilleures décisions dans tous les domaines de la vie, peut-être en les empêchant de faire un choix stupide et risqué...